Archives de
Mois : décembre 2014

Evolution de la dématérialisation des factures en France

Evolution de la dématérialisation des factures en France

La société MARKESS – dont son étude est indépendante – vient de publier une Infographie des résultats d’une enquête sur le thème « Généraliser la dématérialisation des factures : Etat de l’art 2014 & perspectives 2016 ». Ces données confirment l’évolution du numérique dans le processus de gestion de la facturation en entreprise.

 

Dématérialisation de la facturation et de ces factures électroniques associées.

Pour son étude sur la « Généralisation de la dématérialisation des factures : Etat de l’art 2014 & Perspectives 2016 », la société MARKESS, spécialiste de l’analyse des marchés du numérique et de la stratégie de transformation et modernisation des entreprises et des administrations avec le numérique, a mené une enquête auprès de 155 entreprises et administrations en France et 47 prestataires du marché en Septembre 2014.

 

L’étude complète comprend plus de 70 pages de tableaux détaillés et de graphiques commentés sur les pratiques des organisations et les tendances à 2016 dans le domaine de la facturation dématérialisée en France.

 

L’évolution de la dématérialisation en France

 

Cette étude révèle que le numérique au sein des processus de facturation est une réalité en 2014 pour 71% des décideurs. Ce pourcentage n’était que de 60% en 2009, soit une hausse de 11% en 5 ans.

 

En moyenne l’introduction du numérique dans les processus de facturation a commencé en 2010. Deux raisons expliquent cette migration de la facturation en ligne, dématérialisée et électronique, la réduction des coûts et l’automatisation des processus de facturation.

 

Quels changements et conditions d’amélioration pour la facturation électronique en France

 

Les résultats de ce document mettent aussi en avant que les besoins restent encore forts pour optimiser le traitement des factures fournisseurs reçues au format papier, dont le rapprochement de la facture avec le bon de commande fournisseur et l’archivage des données. 50% des décideurs estiment que leurs pratiques de facturation électronique seront impactées par la réglementation du 01/01/2013 introduisant la piste d’audit fiable. Ils s’attendent à une généralisation de la facturation électronique (au sens fiscal) portée par la piste d’audit fiable.

 

Concernant la facturation dématérialisée il existe 3 types de solutions autorisées :

  • les factures par voie d’échange de données informatisées (EDI), 
  • les factures comportant une signature électronique certifiée,
  • les factures recourant à toute autre solution technique.

 

Pour le troisième type de facture électronique, il faut alors disposer d’une piste d’audit fiable permettant de prouver l’authenticité de l’origine du document, son intégrité et la lisibilité de celle-ci. Cette piste « d’audit fiable » doit inclure la description du processus de facturation de l’entreprise, les contrôles opérés par celle-ci et les personnes responsables de ces dits contrôles.

 

Source : Extrait du blog de MARKESS – blog.markess.fr

Ce que les avocats sont amenes a facturer – les differentes prestations

Ce que les avocats sont amenes a facturer – les differentes prestations

Ce que les avocats sont amenés à facturer – les différentes prestations

Tous les corps des métiers ainsi que tous les professionnels sont régis par la loi, notamment en matière de facturation et services rattachés. Tout le monde ne fait pas ce qu’il veut mais un barème est établi afin de faire régner la légalité et limiter les abus.

Concernant les avocats, ils n’ont pas le droit de faire ce qu’ils veulent. La fixation des honoraires ainsi que les prestations qui font l’objet d’une facture sont présentées dans l’article 10 qui fait partie de la loi du 31.12.71.

Normalement, les prestations qu’un avocat est autorisé à facturer tournent autour des actes de procédure et des postulations juridiques. Les honoraires de l’avocat se réfèrent donc à la plaidoirie lors des audiences en tribunal lorsque ce dernier représente une personne physique ou morale. L’acte juridique sous seing privé, la rédaction, le conseil, l’assistance, et la consultation composent également les prestations juridiques que l’avocat est amené à facturer à ses clients.

L’honoraire peut être fixé entre les deux parties, c’est-à-dire son client et l’avocat. L’estimation de l’honoraire se fait suivant les diligences de l’avocat, sa notoriété, la difficulté de l’affaire, la situation de fortune du client, et les usages. Le résultat judiciaire, c’est-à-dire l’issue de l’affaire, ne doit avoir aucune incidence sur la facture et son paiement.

Pour être équitable et aussi pour ne pas être perdant, l’avocat doit savoir estimer le temps qu’il passe sur un dossier. Ce genre d’évaluation n’est pas toujours facile puisqu’il dépend surtout de la difficulté de chaque affaire. Pour aider les avocats, la facturation en ligne représente l’une des solutions qui leur permettent de bien estimer leur temps. Avec facturation en ligne, il pourra considérer la gestion du stress du client, l’évaluation réaliste des dépenses du client, sa propre rémunération ou la rentabilité de l’affaire pour l’avocat, et le respect du délai.

Les difficultés des avocats pour faire leur administratif

Les difficultés des avocats pour faire leur administratif

Les difficultés des avocats pour faire leur administratif

Pour mener à bien sa mission, l’avocat ainsi que ses collaborateurs sont souvent amenés à faire des démarches administratives. Que ce soit pour une preuve, ou une requête quelconque, ils doivent réaliser certaines étapes administratives. Cependant, l’administration ne simplifie pas toujours les choses. Il arrive que le cabinet d’avocats fasse face à certaines difficultés qui pourront avoir une incidence négative et néfaste sur l’avancement des dossiers qu’il est amené à traiter. Etant donné que ce genre de blocage peut se présenter très souvent, il peut être considéré comme des faits ordinaires rencontrés.

Un avocat n’est pas un financier ni un comptable, pourtant en tant que professionnel, son activité ne peut pas être dissociée aux différents états qu’il doit réaliser. La bonne gestion d’un cabinet d’avocats, la pérennité de son travail et la rentabilité de leur activité sont très importantes. La facture et le paiement de celle-ci font partie des éléments essentiels qui contribuent à cette rentabilité, pérennité et bonne gestion. Mais ce n’est pas tout, la facture est aussi indispensable pour les différentes déclarations, les impôts et les taxes que ce professionnel doit honorer auprès de l’administration.

Pour éviter et limiter tous soucis et difficultés causés par ces pièces comptables, il est préférable d’opter pour la facturation en ligne. Les principes déontologiques de l’avocat se basent sur les conseils, la disponibilité, l’écoute, l’assistance et les défenses des droits et des intérêts de ses clients. Il doit veiller à démontrer sa compétence, sa prudence, sa diligence, et son dévouement. Sa préoccupation doit se concentrer sur l’exercice de ses fonctions avec humanité, probité, indépendance, conscience et dignité. Il n’a pas à se soucier de l’administratif. La meilleure façon d’y arriver serait de choisir la facturation en ligne. Ce système lui faciliterait son travail et l’aiderait à avoir un suivi sur le paiement de ses clients.

Les difficultes qu’ont les avocats à facturer et envoyer leurs factures – et l’intêret d’utiliser un outil de facturation en ligne

Les difficultes qu’ont les avocats à facturer et envoyer leurs factures – et l’intêret d’utiliser un outil de facturation en ligne

Les difficultés qu’ont les avocats à facturer et envoyer leurs factures – et l’intérêt d’utiliser un outil de facturation en ligne

Les actes de procédure ainsi que la tarification de la postulation réalisés par les avocats doivent respecter la loi du 31 décembre 1971. C’est l’article 10 de cette loi qui évoque ces conditions. Normalement, ces actes et tarification sont régis par certaines dispositions sur la procédure civile.

Cependant, il arrive que les avocats soient exposés à des soucis d’établissement et d’envoi de facture. Il est possible que le client ne comprenne pas très bien la valeur et les détails mentionnés dans cette pièce comptable, ou qu’il trouve que le montant est trop excessif. Pour pallier ce genre de difficulté, l’idéal serait d’établir un système qui permet à l’avocat d’établir sa facture, de l’envoyer régulièrement, et de faire des relances en cas de retard et de besoin. La méthode la plus efficace à exploiter serait l’usage de la facturation en ligne.

L’usage de la facturation en ligne présente plusieurs avantages qui peuvent aider l’avocat à éviter toute complication relative au paiement de ses honoraires. Les logiciels dédiés spécialement à la facturation en ligne des avocats leur permettent de limiter les erreurs dans l’établissement même de cette pièce. C’est très pratique puisque c’est automatisé, il n’ pas besoin de se soucier de mettre en place un logiciel, de faire des sauvegardes et des entretiens. Avec la facturation en ligne, l’avocat s’affranchit de ces détails et peut se consacrer entièrement à ses fonctions sans craindre de ne pas bien faire côté comptabilité.

Il n’a pas besoin de résoudre tout souci relatif à l’informatique. Les mises à jour se font automatiquement de façon très transparente sans que l’avocat ait besoin d’intervenir. Avec la facturation en ligne, la sauvegarde se fait aussi automatiquement. C’est une solution sécurisée et simplifiée. Certaines plateformes de facturation en ligne permettent l’expédition régulière et automatique de la facture aux clients, ce qui pallie les problèmes d’oubli.