Ce que les artisans sont amenés à facturer – les différentes prestations

Ce que les artisans sont amenés à facturer – les différentes prestations

Ce que les artisans sont amenés à facturer – les différentes prestations

Pour être légale aux yeux de la loi, l’activité artisanale doit respecter les différentes règles en vigueur auxquelles elle est soumise. Quel que soit le type d’activité, elle doit avoir toutes les formes et les dispositions légales nécessaires.

Concernant leur comptabilité, la facture est un élément indispensable même si dans certaines situations, un ticket de caisse peut très bien faire l’affaire. Que l’artisan crée et vend des marchandises, ou qu’il fait de la prestation de service, il doit établir des factures pour ses clients. La facture doit contenir toutes les mentions obligatoires imposées par la loi, comme le SIREN par exemple. La façon la plus simple serait d’utiliser la facturation en ligne. La facturation en ligne proposée par les spécialistes en la matière est facile à utiliser. Elle est adaptable à chaque prestation. Il suffit de bien spécifier le corps de métier de l’artisan. Les travaux immobiliers, les divers types de main-d’œuvre, et les articles artisanaux sont facturables. Les logiciels de facturation en ligne simplifient le travail de l’artisan puisqu’il n’a qu’à remplir les champs variables et le calcul se fait automatiquement. Les champs variables contiennent les informations sur le prix unitaire, le nombre vendu, l’acompte, et les remises s’il y en a. Dans la pratique, il est possible qu’un avoir puisse être donné aux clients. La facturation en ligne permet aussi d’établir ce genre de facture.

Grâce à la facturation en ligne, l’artisan n’a pas besoin d’être un grand financier pour disposer de cette pièce comptable. Le système de facturation en ligne est la solution offerte aux artisans, quel que soit leur type de prestation. Le transport ou la livraison des marchandises peut être inclus dans la facture. Le logiciel de facturation en ligne permet de le mentionner.


Les commentaires sont clos.